Informations concernant les enfants et les jeunes victimes

Les enfants et les jeunes ont des besoins spécifiques qui peuvent différer suivant leur âge, leur maturité, leurs conditions de vie, etc. 

Etant donné la vulnérabilité liée à leur statut, ils ont accès à des droits particuliers définis dans la Convention internationale des droits de l’enfant et dans la législation belge.  Ceux-ci concernent différents domaines de vie de l’enfant : son éducation, sa santé, son bien-être, ses loisirs, sa famille, son identité, sa participation, etc.

Au niveau de la procédure judiciaire, bien que l’enfant ou le jeune soit considéré comme sujet de droit, ce sont ses représentants légaux qui doivent agir pour lui. Il ne peut en effet intenter d’action en justice et ne peut intervenir seul dans une telle procédure. Au besoin, un tuteur peut lui être désigné. Tout au long de la procédure judiciaire, l’enfant bénéficie de droits spécifiques, notamment dans le cadre d’une audition par la police.

Certains services d’aide générale sont spécifiquement à la disposition des enfants et des jeunes :

​​​​​​​

  • La ligne d'écoute 103-Ecoute-Enfants est accessible pour tous les enfants et adolescents qui, à un moment de la journée ou de la soirée, éprouvent le besoin de parler, de se confier parce qu’ils ne se sentent pas bien, qu’ils se sentent en danger… Elle est accessible gratuitement, tous les jours, de 10h à minuit, au numéro 103.
  • Child focus traite des disparitions d'enfant, de l'exploitation sexuelles des enfants et de la sécurité en ligne. Sa ligne d'urgence est accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7 au numéro 116 000 ou par mail 116000(a)childfocus.be
  • Le délégué général aux droits de l’enfant défend les droits et les intérêts des enfants en Fédération Wallonie-Bruxelles
  • Les Centres psycho-médico-sociaux (PMS) rattachés aux écoles ont pour objectif de favoriser l’épanouissement de l’élève dans sa scolarité, sa vie personnelle et sociale. Ils veillent aussi au bien-être et au suivi médical des élèves. Un enfant, un parent, un membre de l’établissement scolaire ou un professionnel concerné par le suivi d’un enfant peut s’adresser au centre PMS pour obtenir de l’aide dans divers domaines (scolarité, santé, parentalité, suspicion de maltraitance ou de violence, harcèlement, …). 
  • Les services d’aide en milieu ouvert (AMO) sont des services de l’Aide à la jeunesse qui interviennent à la demande de l’enfant, de sa famille ou d’un professionnel avec l’objectif de favoriser l’épanouissement des enfants dans leur milieu de vie et dans leurs rapports avec l’environnement social (notamment à l’école, dans la famille, les quartiers…).
  • Les services Droit des jeunes interviennent à la demande de l’enfant, du jeune ou de sa famille en cas de difficultés, de sentiments d’injustice ou de problèmes en lien avec une procédure judiciaire ou administrative. C’est un service gratuit et confidentiel qui offre une aide pour trouver des solutions à des problèmes d’ordre juridique ou liés à l’exercice de leurs droits (éducation, logement, formation, vie familiale, etc.).

Pour leur offrir une aide adaptée, des services spécialisés dans l’accompagnement des enfants ou des jeunes victimes de certains types d'infraction existent. Vous trouverez les informations utiles dans les pages dédiées à la maltraitance à l'égard des enfants, aux violences sexuelles, au harcèlement (dont le harcèlement scolaire) et au cyberharcèlement

Vous pouvez également faire appel à un service d’aide aux victimes ou un service d’accueil des victimes afin que celui-ci vous oriente vers un service d’aide à l’enfance adapté à votre situation.